L'épidémie d'Ebola a fait 2811 morts en Afrique de l'Ouest, sur 5864 cas, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en date du 18 septembre et actualisé lundi soir.

Publié le 22 sept. 2014
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le précédent bilan, arrêté au 14 septembre, faisait état de 2630 morts, sur 5357 cas.

Le Liberia, de loin le pays le plus touché, a enregistré 1578 morts sur 3022 cas, selon ce document du siège de l'OMS.

Dans les deux autres pays les plus affectés, il y a eu 632 morts en Guinée sur 1008 cas, et 593 morts en Sierra Leone sur 1813 cas.

«Dans l'ensemble, les foyers au Sénégal et au Nigeria sont assez bien contenus», indique par ailleurs l'OMS.

Au Nigeria, il y a eu huit morts sur 21 cas. Le dernier cas a été enregistré le 8 septembre.

Au Sénégal, seul un cas a été enregistré, un étudiant guinéen, dont la guérison a été annoncé par les autorités sénégalaises le 10 septembre.

Il n'existe pas de vaccin ou de traitement spécifique homologué contre la fièvre hémorragique Ebola.

L'épidémie actuelle, qui s'est déclarée en début d'année en Guinée, est la plus grave depuis l'identification du virus en 1976.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a qualifié le 18 septembre cette épidémie de «menace pour la paix et la sécurité internationales», une première pour une urgence sanitaire.

L'OMS a réaffirmé lundi qu'il s'agit d'une «urgence de santé publique mondiale».