Des centaines de personnes, dont le gouverneur de la Floride, Charlie Crist, ont formé une chaîne humaine sur une section de plage souillée de pétrole à Pensacola Beach, samedi, afin de protester contre les forages en mer.

ASSOCIATED PRESS

Plusieurs plages aux États-Unis, mais aussi à travers le monde, ont été le théâtre de telles démonstrations, disent les organisateurs de l'événement nommé «Main dans la main sur le sable».

Les manifestants en ont profité pour affirmer leur appui à l'égard des énergies propres, donc au détriment de l'énergie générée par les combustibles fossiles.

Le gouverneur Charlie Crist était de retour à Pensacola Beach, où il avait marché sur une plage de sable blanc en compagnie du président américain Barack Obama le 15 juin. Depuis, des nappes de pétrole ont rejoint les côtes des plages du secteur. Voilà qui explique la machinerie lourde derrière les manifestants.