Source ID:; App Source:

Près de 90 rebelles tués en 48 heures près de Damas

Pour la seule journée de dimanche, pas moins... (Photo Sam Skaine, AFP)

Agrandir

Pour la seule journée de dimanche, pas moins de 46 rebelles ont trouvé la mort dans des combats consécutifs à une offensive des insurgés contre des positions militaires à Rouheiba, au nord-est de Damas.

Photo Sam Skaine, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Syrie
Syrie

Les manifestations pour un changement de régime en Syrie donnent lieu à de violentes répressions. Lisez notre dossier sur le sujet. »

Agence France-Presse
BEYROUTH

Près de 90 rebelles ont été tués en 48 heures autour de Damas, dont une vingtaine dans une embuscade tendue par l'armée lundi, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

«Au moins 29 rebelles, dont des non-Syriens, ont été tués dans une embuscade tendue par les forces spéciales de l'armée et les combattants chiites du Hezbollah» à Adra, au nord-est de Damas, a affirmé dans un communiqué cette organisation qui s'appuie sur un large réseau de militants et de sources médicales et militaires à travers la Syrie.

De son côté, l'agence officielle Sana, citant une source militaire, a indiqué qu'«une unité de notre armée valeureuse» avait tué «lors d'une embuscade bien préparée, la majorité des membres d'une unité du groupe terroriste al-Nosra qui tentaient de s'infiltrer vers la route orientale».

L'OSDH a fait état de morts et de blessés du côté de l'armée syrienne, mais sans être en mesure d'en préciser le nombre.

Pour la seule journée de dimanche, pas moins de 46 rebelles ont trouvé la mort dans des combats consécutifs à une offensive des insurgés contre des positions militaires à Rouheiba, au nord-est de Damas.

Onze autres insurgés ont péri lors d'autres combats, dans la province de Damas toujours selon l'OSDH.

À Adra, l'armée syrienne avait déjà tendu le 7 août une embuscade, tuant 62 rebelles alors que 8 autres avaient été portés disparus.

Adra, une cité industrielle à 35 km au nord-est de Damas, est une des principales entrées vers la Ghouta orientale, une région agricole qui abrite de nombreux rebelles. Dans un accrochage identique le 21 juillet, 49 rebelles avaient été tués à Adra.

L'OSDH a par ailleurs fait état de violents combats à Homs, dans le centre de la Syrie, où l'armée tente de reprendre aux rebelles le centre historique de la ville au prix d'incessants accrochages.

Selon l'OSDH, les rebelles ont abattu un avion de combat dimanche dans la région de Deir Ezzor, dans l'est de la Syrie et le sort de son pilote reste inconnu.

L'armée de l'air syrienne a mené le même jour deux raids aériens, visant des positions rebelles à Daraya, au sud-ouest de Damas.

Ces combats interviennent au moment où le monde attend un vote du Congrès américain et que la violence a fait 110 000 morts, selon l'OSDH.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer