Source ID:; App Source:

Yémen: 4 membres présumés d'Al-Qaïda tués dans une attaque de drone

Le drone a pris pour cible un camion... (Photo Khaled Abdullah, REUTERS)

Agrandir

Le drone a pris pour cible un camion qui transportait des grenades et des ceintures d'explosifs, le détruisant et tuant ses quatre occupants, «des membres d'Al-Qaïda» selon l'une des sources tribales.

Photo Khaled Abdullah, REUTERS

Dossiers >

Crise dans le monde arabe

International

Crise dans le monde arabe

Consultez notre dossier complet sur les soulèvements populaires en Afrique. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
ADEN

Quatre membres présumés d'Al-Qaïda ont été tués dans une attaque de drone, probablement américain, contre un véhicule chargé d'explosifs dans le sud du Yémen, a-t-on appris samedi de sources tribales.

Le drone a pris pour cible vendredi soir un camion qui transportait des grenades et des ceintures d'explosifs, le détruisant et tuant ses quatre occupants, «des membres d'Al-Qaïda», a précisé l'une des sources tribales.

Au moment de l'attaque dans la région d'Al-Mahfad, «une forte explosion a secoué le secteur, suivie d'autres déflagrations», a déclaré une autre source tribale.

Un dignitaire de la région a confirmé à l'AFP le bilan de quatre tués mais sans être en mesure de préciser leurs identités.

Les États-Unis sont les seuls à disposer de drones dans la région, où plusieurs attaques ont visé depuis le début de l'année des membres d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa).

Les attaques de drones contre les militants d'Aqpa ont quasiment triplé entre 2011 et 2012, avec 53 frappes contre 18, selon le groupe de réflexion New America Foundation, basé à Washington.

Le chef de la sécurité nationale yéménite, Ali Hassan al-Ahmadi, avait déclaré le 8 janvier que les frappes des drones américains se poursuivraient dans le cadre de la coopération antiterroriste entre Sanaa et Washington.

Le réseau extrémiste avait profité de l'affaiblissement du pouvoir central en 2011, à la faveur de l'insurrection populaire contre l'ancien président Ali Abdallah Saleh, pour renforcer son emprise sur l'est et le sud du Yémen, où il a regroupé ses partisans.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer