Source ID:; App Source:

Les frères Tsarnaev voulaient frapper le jour de la fête nationale

Les frères Tsarnaev avaient initialement prévu de commettre... (PHOTO LUCAS JACKSON, REUTERS)

Agrandir

Les frères Tsarnaev avaient initialement prévu de commettre des attentats-suicide à l'occasion de la fête nationale américaine, le 4 juillet. Ci-dessus, un policier du NYPD monte la garde à Times Square, le 26 avril.

PHOTO LUCAS JACKSON, REUTERS

Dossiers >

Attentats de Boston

International

Attentats de Boston

Le fil d'arrivée du 117e marathon de Boston s'est rapidement transformé, lundi après-midi, en une véritable scène d'horreur. Vers 14h50, deux bombes ont explosé à deux endroits différents rue Boylston. Trois personnes sont mortes, dont un garçon de 8 ans. Selon un bilan provisoire, au moins 170 personnes, coureurs et spectateurs, ont été blessées, dont certaines gravement. »

Agence France-Presse
Washington

Les frères Tsarnaev avaient initialement prévu de commettre des attentats-suicide à l'occasion de la fête nationale américaine, le 4 juillet, a révélé aux enquêteurs le suspect survivant du double attentat de Boston, Dzhokhar Tsarnaev.

Ils auraient changé de plans après avoir terminé plus tôt que prévu la préparation des bombes cachées dans des cocottes-minute.

Selon le Washington Post, les Tsarnaev ont sillonné les alentours de Boston pour repérer des cibles potentielles avant de décider d'attaquer le célèbre marathon de la ville, le 15 avril. Le double attentat a fait trois morts et plus de 260 blessés.

Dzhokhar Tsarnaev est accusé d'avoir posé les bombes avec son frère aîné, Tamerlan, 26 ans, abattu par la police et soupçonné d'être l'organisateur de l'attentat.

Il aurait fait ces révélations aux enquêteurs au cours de son interrogatoire, affirment le Washington Post et le New York Times, citant deux responsables de la police qui ont requis l'anonymat.

Dzhokhar aurait également reconnu que son frère et lui avaient regardé sur l'internet les sermons d'Anwar al-Awlaki, un imam radical américain qui a été tué dans une attaque de drone en 2011 au Yémen.

Mais il n'y a aucune preuve que les frères étaient en contact avec Awlaki, ajoute le New York Times.

La question de savoir comment les deux frères se sont radicalisés est devenue centrale dans l'enquête, avec en premier plan le voyage de Tamerlan Tsarnaev au Daguestan en 2012.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer