Le président Donald Trump a réaffirmé vendredi que le retrait partiel des troupes américaines stationnées en Corée du Sud ne faisait pas partie des sujets de discussion pour le sommet à venir avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong.

AGENCE FRANCE-PRESSE

« Ce n'est pas un des éléments sur la table », a déclaré M. Trump interrogé, dans le bureau Ovale, sur une possible baisse du nombre soldats américains présents sur la péninsule.

Environ 28 500 militaires américains sont actuellement stationnés en Corée du Sud.

Donald Trump et Kim Jong-un, qui se sont rencontré pour la première fois en juin 2018 à Singapour, doivent se retrouver les 27 et 28 février dans la capitale vietnamienne. L'objectif affiché des États-Unis est d'aboutir, à terme, à une dénucléarisation de la Corée du Nord.