Les États-Unis ont débloqué quelque 1,6 milliard de dollars d'aide au Pakistan, a annoncé mardi le département d'État, à la veille de la réception du Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif par Barack Obama à la Maison-Blanche.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le département d'État a prévenu le Congrès de son intention de débloquer ces fonds, qui faisaient partie de budgets adoptés avant cette année. Cette aide se décompose en 1,38 milliard de dollars d'aide militaire et 260,5 millions de dollars d'aide civile, a précisé Marie Harf, porte-parole de la diplomatie américaine.

Certains des fonds qui doivent être versés datent de l'année fiscale 2009.

Le département d'État a aussi demandé quelque 1,14 milliard de dollars pour le Pakistan au titre de son budget 2014, qui doit encore être approuvé par le Congrès. Cette aide se décomposerait entre une composante civile, à hauteur de 857 millions de dollars, et 305 millions de dollars pour une assistance en matière de sécurité.

Le versement de l'aide américaine avait pâti des tensions entre les deux pays, qui avaient notamment connu une crise particulièrement grave après la mort dans un raid américain en mai 2011 du chef d'Al-Qaïda Oussama ben Laden, qui vivait caché en territoire pakistanais.