Cinq personnes ont été tuées et 72 sont portées disparues mardi en Indonésie après un glissement de terrain dans une plantation de thé, a affirmé un responsable à la radio locale.

Mis à jour le 23 févr. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le glissement provoqué par de fortes pluies s'est produit vers 01H00 GMT dans le district de Bandung, au sud de la capitale Jakarta.

«Cinq personnes ont été retrouvées mortes et 72 sont portées manquantes: 47 dans les champs, 15 dans les bureaux et 10 dans l'usine» de la plantation, a déclaré à la radio ElShinta un responsable du ministère de la Santé du district, Ahmad Kustiadi.

De son côté, le porte-parole du centre de gestion des catastrophes, Priyadi Kardono, a estimé à 40 le nombre de disparus tout en indiquant qu'il ne disposait pas de décompte du nombre de tués.

«Il a plu très violemment depuis hier (lundi) et c'est probablement ce qui a déclenché le glissement», a-t-il déclaré à l'AFP.

«Nous pensons que la superficie du glissement devait être égale à la taille de deux terrains de football. L'usine de la plantation de thé et 50 habitations ont été également ensevelies», a-t-il ajouté en précisant que les routes étaient coupées à cet endroit.

«Nous avons du mal à arriver jusqu'à eux», a-t-il dit.

La saison humide en Indonésie, d'octobre à avril, s'accompagne de précipitations abondantes, surtout en janvier-février. Les glissements de terrain sont fréquents et parfois très meurtriers.