(Manille) Un fort séisme a frappé la principale île des Philippines dans la nuit de dimanche à lundi, sans dégâts immédiats signalés, selon l’Institut d’études géologiques des États-Unis (USGS) et les autorités locales.

Agence France-Presse

Le séisme, d’une magnitude de 5,7, a été enregistré à une profondeur de 98 km, au large de la province de Batangas située sur l’île de Luzon, à 1 h 12 heure locale (17 h 12 GMT), selon l’USGS. Les habitants de Manille, la capitale, ont été réveillés par les secousses.

L’agence sismologique philippine a mis en garde contre d’éventuels dégâts et répliques. Mais les autorités ont indiqué n’avoir été informées jusqu’ici d’aucun dégât.

« C’était vraiment fort », a décrit Jose Clyde Yayong, un responsable de la gestion des catastrophes dans la ville de Tagaytay, dans la province voisine de Cavite.  

« Jusqu’ici, il n’y a aucun incident lié au séisme », a-t-il ajouté.

Leonardo Tristan, un agent des services de gestion des catastrophes de la localité de Looc, sur l’île de Mindoro, située au sud de celle de Luzon, a indiqué que la force du séisme avait poussé de nombreux habitants à se ruer hors de chez eux.

« Mon épouse criait : “il y a un tremblement de terre ! », a-t-il raconté à l’AFP.

Les Philippines sont régulièrement secouées par des séismes, l’archipel étant situé sur la « ceinture de feu » du Pacifique, un arc d’activité sismique intense qui s’étend du Japon à l’Asie du Sud-Est et au bassin du Pacifique.