(Jakarta) Un énorme incendie a fait rage mercredi dans une prison surpeuplée près de la capitale indonésienne, tuant au moins 41 détenus et en blessant 39 autres.

Associated Press

Les autorités enquêtent toujours sur la cause de l’incendie qui s’est déclaré dans le bloc C de la prison de Tangerang, à la périphérie de Jakarta, destiné aux délinquants en matière de crimes reliés à la drogue, a déclaré Rika Aprianti, porte-parole du département pénitentiaire du ministère de la Justice.

Des centaines de policiers et de soldats ont été déployés pour prendre le contrôle de la prison de Tangerang, qui a été conçue pour abriter 1225 détenus, mais en compte plus de 2000, a déclaré Rika Aprianti. Le bloc C était rempli de 122 condamnés lorsque l’incendie s’est déclaré.

Elle a déclaré que l’incendie avait été éteint quelques heures plus tard et que toutes les victimes avaient été évacuées vers un hôpital.

Les évasions de prison et les émeutes qui provoquent des incendies sont courantes en Indonésie, où la surpopulation est devenue un problème dans les prisons aux prises avec un financement insuffisant et un grand nombre de personnes arrêtées dans une guerre contre les drogues illégales.