(Washington) Le département américain du Commerce a ajouté sept entités chinoises spécialisées dans les supercalculateurs à sa liste d’entreprises sanctionnées, car considérées par Washington comme une menace pour la sécurité nationale américaine.

Agence France-Presse

Ces sanctions visent « à empêcher la Chine de tirer parti des technologies américaines pour soutenir les efforts déstabilisateurs de modernisation militaire », a indiqué dans un communiqué jeudi la secrétaire au Commerce Gina Raimondo. Ces entreprises ne seront en effet plus en mesure de commercer avec des entreprises américaines.