(Pékin) La Chine a annoncé jeudi un nombre quotidien de nouveaux cas de contamination au coronavirus au plus bas depuis près d’un mois.

Agence France-Presse

La Commission nationale de la santé, qui fait office de ministère, a indiqué que le nombre de personnes infectées par le virus, apparu en décembre dans la province du Hubei (centre), dépasse désormais les 74 500.

L’épidémie de nouveau coronavirus a par ailleurs fait 114 morts de plus en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao) au cours des dernières 24 heures, portant le total à 2118.

La plupart des nouveaux cas et décès ont été enregistrés à Wuhan, le chef-lieu du Hubei, où le virus serait apparu sur un marché de la ville.

Les autorités provinciales ont fait état jeudi de 628 nouvelles contaminations. Mais elles ont également annoncé que 279 personnes comptées dans un premier temps comme contaminées avaient finalement été déclarées négatives.

En clair, cet ajustement est synonyme d’une augmentation quotidienne « nette » de 349 cas par rapport au total de la veille au niveau provincial.

La Commission nationale de la santé a expliqué cette actualisation du nombre de cas dans le Hubei par le fait que certains patients, d’abord comptabilisés comme « confirmés » sur la base de simples radios pulmonaires, avaient depuis subi un test de dépistage ayant révélé qu’ils n’avaient pas contracté la maladie COVID-19.

Après cet ajustement, le ministère a établi la hausse nette journalière du nombre de cas en Chine continentale à 394, soit seulement le quart du chiffre annoncé la veille.

En dehors du Hubei, le nombre de nouveaux cas quotidiens chute progressivement, avec seulement 45 annoncés jeudi par la Commission nationale de la santé.