(Washington) Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo s’est dit lundi « profondément préoccupé » par l’arrestation à Hong Kong du magnat de la presse Jimmy Lai, une des figures de proue du mouvement prodémocratie du territoire.

Agence France-Presse

« Je suis profondément préoccupé par les informations sur l’arrestation de @JimmyLaiApple en vertu de la loi draconienne sur la sécurité nationale », a tweeté le secrétaire d’État américain.

Cette arrestation est une « preuve supplémentaire que le Parti communiste chinois a éviscéré les libertés de Hong Kong et les droits de son peuple », a ajouté M. Pompeo.

Le vice-président américain Mike Pence a lui évoqué sur Twitter « un affront aux gens épris de liberté à travers le monde ».

« Les États-Unis continueront à soutenir Jimmy Lai et tous les Hongkongais épris de liberté », a-t-il ajouté.

Patron de Next Digital, propriétaire de deux titres critiques du régime chinois, le quotidien Apple Daily et le magazine Next, Jimmy Lai a été interpellé lundi pour des soupçons de fraudes et de collusion avec des forces étrangères, une des infractions visées par la nouvelle législation sécuritaire entrée en vigueur fin juin.

La Chine a officiellement salué l’arrestation du richissime septuagénaire.