(Melbourne) L’armée australienne a annoncé jeudi le déploiement de 1000 soldats à Melbourne, la deuxième ville la plus peuplée de l’immense île-continent, après l’apparition d’un foyer épidémique de COVID-19.

Agence France-Presse

Ces militaires seront déployés « dans les prochains jours », a déclaré la ministre de la Défense, Linda Reynolds. Ils aideront notamment à surveiller l’évolution de l’état de santé des voyageurs placés en quarantaine dans des hôtels et apporteront aussi une aide logistique aux structures de tests de la COVID-19.

Le nouveau foyer épidémique est notamment apparu dans un hôtel de Melbourne où étaient logés des Australiens rentrant de l’étranger ainsi que dans un magasin H & M du nord de la ville.

L’État de Victoria a recensé près de 150 nouveaux cas la semaine dernière, notamment à Melbourne, une hausse importante dans un pays où l’épidémie semblait jusque-là maîtrisée.  

Le ministre de la Santé Greg Hunt avait indiqué un peu plus tôt que le gouvernement fédéral avait proposé l’aide logistique de l’armée et que quatre États ont proposé de participer au traçage des contacts des personnes infectées.

« Ce soutien nous permettra d’effectuer encore plus de tests et d’obtenir les résultats rapidement », s’est félicité un porte-parole du gouvernement de Victoria.

Le pays vient d’enregistrer son premier mort du coronavirus en un mois. Il s’agit d’un octogénaire décédé dans l’État de Victoria, où la population s’inquiète d’une propagation du virus.  

Les autorités sanitaires ont fait état de longues files d’attente devant des centres de dépistage à Melbourne où des patients ont été refusés mardi en raison de la forte affluence.

De grands supermarchés de cet État ont été contraints de limiter à nouveau mercredi les achats de papier toilette et de produits de première nécessité, alors que les autorités sanitaires envisagent de mettre en place des mesures de confinement dans les zones les plus touchées par l’épidémie.

Jusqu’à présent, l’Australie fait plutôt figure de modèle en matière de lutte contre le coronavirus.  Elle a recensé environ 7500 cas dont 103 décès sur une population de 25 millions d’habitants.