(Toronto) Près de 70 Canadiens ont renoncé à passer le temps des Fêtes chez eux pour aller combattre les redoutables incendies de brousse qui ravagent plusieurs États de l’Australie.

La Presse canadienne

Le Centre interservices des incendies de forêt du Canada (CIFFS) a annoncé qu’un premier groupe de 21 d’employés et pompiers très entraînés provenant de diverses agences ont quitté le pays le 3 décembre pour un déploiement de 38 jours en Nouvelle-Galles-du-Sud. Le Centre avait reçu officiellement une demande d’aide.

Le 19 décembre, un deuxième groupe de 30 Canadiens est parti pour un déploiement de 38 jours dans une zone incendiée. Dix-huit autres s’en iront le 30 décembre pour une période d’environ un mois.

PHOTO PETER PARKS, AFP

Un incendie de brousse fait rage à Bargo, au sud de Sydney

Le directeur général du CIFFS, Kim Connors, mentionne que le Canada avait quatre fois fait appel aux pompiers australiens depuis 2015. « L’entente est réciproque. C’est la première fois que l’Australie a besoin d’une aide canadienne. »

Le CIFFS a indiqué que le personnel déployé vient de huit provinces et territoires, dont le Québec et l’Ontario. Ils porteront de l’aide dans une variété de domaines comme le commandement, le vol d’appareil, la planification, la logistique et les opérations.

Alimentés par des températures fort chaudes et des vents puissants soufflant du sud, plus de 100 incendies ont ravagé le seul État de la Nouvelle-Galles-du-Sud.

PHOTO DEPARTMENT OF JUSTICE NEW SOUTH, VIA REUTERS

Deux pompiers bénévoles ont péri tandis que plusieurs dizaines de maisons ont été détruites depuis jeudi. Ces incendies couvrent une superficie de plus de 460 000 hectares.