(New Delhi) Au moins 18 personnes ont été tuées et une quinzaine d’autres blessées lors d’une énorme explosion dans une usine de pétards du nord de l’Inde, où les secours luttent encore contre les flammes pour trouver des survivants.

Agence France-Presse

«Nous avons déjà sorti 18 cadavres de la fabrique de pétards», a déclaré un responsable de la police, Mukhtar Singh. «15 ou 16 autres personnes blessées, principalement des ouvriers de l’usine, ont été transportées en urgence dans les hôpitaux voisins».  

Des voitures et immeubles à proximité ont été endommagés par l’explosion dans la fabrique, qui se trouve dans la ville de Batala dans le Pendjab.

La fabrique est située dans un quartier animé et les autorités craignent une aggravation du bilan. Le nombre de personnes présentes dans le bâtiment lors de l’explosion n’est pas connu.

Le chef du gouvernement du Pendjab, Amarinder Singh, s’est dit «profondément peiné d’apprendre ces disparitions» sur Twitter.  

Les explosions sont fréquentes dans les ateliers de pétards illégaux, particulièrement pendant les célébrations de la fête automnale hindoue de Divali, dite «fête des lumières», qui génère une forte demande d'objets pyrotechniques.

Beaucoup de ces usines ne respectent pas les règles de base de sécurité et fonctionnent sans permis d’exploitation.  

Les autorités locales ont déclaré qu’il était trop tôt pour déterminer la cause de l’explosion.