(Pékin) Le bilan d’un glissement de terrain qui s’est produit dans le sud-ouest de la Chine s’est alourdi à 26 morts, après la découverte de deux nouveaux corps, a annoncé vendredi un média d’État.  

Agence France-Presse

Un puissant éboulement a frappé mardi soir un village dépendant de la ville de Liupanshui, située à 2300 kilomètres de Pékin dans la province montagneuse du Guizhou.

Vingt-six personnes sont mortes et 25 sont toujours portées disparues dans cette catastrophe qui a enseveli 22 habitations, a indiqué la télévision publique CCTV.

Un précédent bilan diffusé plus tôt dans la journée faisait état de 24 morts et de 27 disparus.

La télévision publique CCTV a diffusé vendredi des images de pelleteuses jaunes sur un énorme monticule de terre tentant de dégager des survivants, des sauveteurs en tenue orange évacuant un corps sur un brancard, et le village ravagé au milieu duquel coule une rivière de boue.  

Des glissements de terrain surviennent régulièrement dans les zones rurales et montagneuses de Chine, en particulier pendant les fortes pluies.  

En août 2017, au moins 30 personnes avaient trouvé la mort dans deux glissements de terrain distincts dans cette même province pauvre du Guizhou.