(Mexico) Une semaine après le passage de Grace, l’ouragan Nora a frappé le Mexique samedi soir, touchant terre dans l’État du Jalisco, sur la côte pacifique, accompagné de fortes pluies.

Agence France-Presse

L’œil de l’ouragan, de catégorie 1 sur l’échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5, a touché terre à 0 h GMT « dans les environs de Tomatlan (Jalisco). Il va poursuivre sa trajectoire vers le Nayarit », a indiqué le Service météorologique national (SMN).

Selon le dernier bulletin du Centre américain des ouragans (NHC), l’ouragan a provoqué dans la nuit « des pluies très fortes sur les côtes des États du Jalisco et du Nayarit et il pourrait s’étendre jusqu’au Sinaloa endant la nuit ».

Quelque 150 à 250 mm de pluies sont déjà tombées sur la région, et les vagues atteignent 3 à 5 mètres sur les plages du Colima et du Jalisco, a indiqué le SMN.

L’ouragan a provoqué quelques dégâts dans le Jalisco, où les autorités ont signalé un glissement de terrain sur une route nationale, ainsi que des maisons endommagées à Cihuatlán et des chutes d’arbres qui ont entraîné la fermeture d’un tronçon d’autoroute.  

Aucun blessé n’a été signalé.

Les autorités du Jalisco avaient appelé les habitants à rester chez eux, et l’aéroport international de Puerto Vallarta est fermé depuis samedi après-midi.

Quinze abris ont été mis en place et des secouristes déployés afin de venir en aide aux populations.

« Parallèlement à la côte »

À 3 h GMT dimanche, l’ouragan se trouvait à 85 km au sud/sud-est de Puerta Vallarta, dans le Jalisco, et à 485 km de Cabo San Lucas, en Basse-Californie. Il se dirigeait vers le nord à une vitesse de 26 km/h, accompagné de vents soutenus soufflant à 130 km/h, selon le NHC.

L’œil de l’ouragan « continuera de se déplacer près de la côte du Mexique au cours des prochaines heures », avant de poursuivre par le golfe de Californie « en se déplaçant parallèlement à la côte du Mexique », a indiqué le NHC. Le Centre américain des ouragans n’exclut toutefois pas que Nora puisse changer de direction pour se diriger vers l’intérieur des terres et se dissiper.

Il y a une semaine, le Mexique a subi le passage de l’ouragan Grace, qui avait touché terre à Veracruz (est) en tant qu’ouragan de catégorie 3. Le passage de Grace a fait onze morts dans cet État et dans celui de Puebla (centre). Des dégâts ont par ailleurs été enregistrés dans le centre et l’est du pays, avec des toitures arrachées, des routes endommagées et des coupures de courant.

Grace avait touché le Mexique à deux reprises, une première fois sur la côte caribéenne sans faire de victime ni dégât majeur ; puis deux jours plus tard, devenu un ouragan « majeur » de catégorie 3, il a frappé l’État de Veracruz avec des vents de 205 km/h, avant de s’affaiblir et de s’éloigner dimanche vers le Pacifique.