(Brasilia) Le président brésilien Jair Bolsonaro a souhaité mercredi que son homologue américain soit réélu alors que Donald Trump était au coude-à-coude avec Joe Biden au lendemain de l’élection présidentielle.

Agence France-Presse

« Vous savez qui je soutiens, j’ai été clair », a déclaré Jair Bolsonaro à des sympathisants devant le palais présidentiel à Brasilia. « J’ai une bonne relation avec Trump. J’espère qu’il va être réélu ».

Le chef de l’État brésilien a rejeté toute ingérence dans les affaires intérieures américaines. « Qui sommes-nous pour nous ingérer, de toute façon ? » a-t-il demandé. Et « comment voudriez-vous que je m’ingère ? Économiquement ? Militairement ? (Avec) une cyberattaque ? », a-t-il plaisanté.

Évoquant Joe Biden, Jair Bolsonaro a ajouté : « le candidat démocrate a parlé deux fois de l’Amazonie. C’est cela que vous voulez pour le Brésil ? Ça, c’est ce que j’appelle de l’ingérence ».

Joe Biden a menacé le Brésil de sanctions économiques en raison de la déforestation en Amazonie s’il était élu. Bolsonaro avait jugé « désastreux » ces propos qui menacent « les relations cordiales » entre les deux pays.

Il y a deux semaines, Jair Bolsonaro, qui a aligné la diplomatie brésilienne sur Washington d’une manière inédite au Brésil, avait déjà souhaité une réélection du républicain Donald Trump, auquel il voue une immense admiration.

« Si Dieu le veut, j’espère pouvoir être présent à l’investiture du président des États-Unis bientôt réélu. Je n’ai pas besoin de le cacher, ça vient du coeur », avait déclaré le dirigeant d’extrême droite.