(Guadalajara) Au moins 21 personnes sont mortes depuis samedi et 13 autres sont dans un état grave après avoir bu un alcool frelaté à 96 degrés dans deux villages de l’ouest du Mexique, ont annoncé mercredi les autorités locales.

Agence France-Presse

« Il y a pour le moment 56 personnes affectées, dont 21 sont malheureusement décédées et 29 sont toujours malades », a déclaré au cours d’une conférence de presse Hugo Esparza, un responsable du secrétariat à la Santé de l’État de Jalisco.

Les intoxications ont eu lieu dans deux villages de cet État de l’ouest du Mexique, Tamazula de Gordiano et Mazamitla.

Treize des personnes intoxiquées ont été transportées par hélicoptère vers des hôpitaux de Guadalajara, la capitale du Jalisco, a précisé M. Esparza. Les autres ont pu regagner leurs domiciles.

Tout a commencé samedi lorsque des habitants des deux villages se sont rendus dans des centres de santé locaux avec « des symptômes tels que vue trouble et/ou perte de la vue, douleurs abdominales intenses, difficultés respiratoires et convulsions », a indiqué le secrétariat à la Santé dans un communiqué.

Ces personnes avaient consommé un alcool de canne à sucre titrant 96 degrés produit clandestinement dans l’État de Michoacan, voisin du Jalisco, et embouteillé et distribué à Tamazula de Gordiano, selon le secrétariat à la Santé.

Les autorités ont ouvert une enquête, et dans les jours suivants, 700 litres de cet alcool en bouteilles de 300 millilitres ont été saisis.

Les analyses en laboratoire ont montré que « le produit contient une haute concentration de méthanol » ou alcool méthylique, un produit très toxique « à usage industriel », a déclaré Denis Santiago, responsable de la commission pour la protection contre les risques sanitaires de l’État de Jalisco.