(Rio de Janeiro) Le ministre brésilien de l’Économie s’excuse de s’être moqué de l’apparence physique de la première dame de France — des propos qui avaient provoqué la colère de nombreuses personnes dans les deux pays.

Associated Press

Paulo Guedes a présenté ses excuses jeudi soir, affirmant qu’il ne voulait pas offenser Brigitte Macron.

En France, Jean-Luc Mélenchon, l’un des rivaux politiques du président Emmanuel Macron, a publié vendredi un article sur les médias sociaux déclarant son «dégoût pour de telles brutes».

AFP

Paulo Guedes

Les commentaires de M. Guedes faisaient suite à une controverse antérieure ayant vu le président brésilien Jair Bolsonaro endosser un message Facebook insultant l’apparence de la première dame.

«Le président (Bolsonaro) l’a dit, et c’est la vérité. Cette femme est vraiment moche», a dit le ministre, déclenchant un tonnerre d’applaudissements, lors d’un débat jeudi avec des hommes d’affaires à Fortaleza.

Le président français a qualifié ces propos d’«extraordinairement irrespectueux».

MM. Bolsonaro et Macron se sont affrontés à maintes reprises à propos des changements climatiques et des incendies se propageant dans la forêt amazonienne.