(Mexico) Les corps de 19 personnes ont été retrouvés jeudi dans l’État de Michoacan, dans l'ouest du Mexique, dans ce qui semble être un règlement de compte entre groupes criminels.

Agence France-Presse

«Il y a un affrontement entre bandes qui […] se disputent le territoire pour contrôler les activités liées à la production, la distribution et la consommation de drogue», a déclaré lors d’une conférence de presse le procureur général de cet État très touché par la violence, Adrian Lopez.

Les corps, dont certains pendaient d’un pont, tandis que d’autres avaient été démembrés, ont été découverts à trois endroits distincts de la ville d’Uruapan et ses environs, a-t-il indiqué.  

Le Michoacan, État situé sur une route longeant la côte du Pacifique pour le trafic de drogue vers les États-Unis, était naguère le fief du puissant cartel de la drogue des Chevaliers du Temple.  

Il sert actuellement de théâtre d’opérations à des organisations plus petites. Le commerce de la drogue, les batailles entre cartels et les efforts du gouvernement pour mettre fin au trafic se soldent par des pertes humaines importantes.

Depuis 2006 et l’appel à l’armée fait par le gouvernement pour combattre les cartels, la violence liée à la drogue a fait plus de 250 000 morts au Mexique.