Soixante membres des forces de sécurité vénézuéliennes ont déserté samedi et sont passés en Colombia, selon un nouveau bilan du service des migrations colombien, alors que la tension s'accroît à la frontière pour le transfert d'aide humanitaire au Venezuela.

AGENCE FRANCE-PRESSE

« Soixante membres des différentes forces armées du Venezuela ont fui la dictature de Maduro par (les départements de) Norte de Santander et Arauca, aujourd'hui », a déclaré le service des migrations dans un communiqué, en faisant référence au président vénézuélien Nicolas Maduro.

Photo SCHNEYDER MENDOZA, Agence France-Presse

Cette jeune femme a été blessée lorsque des militaires ont foncé dans une barrière pour déserter vers la Colombie.