Source ID:; App Source:

Brésil: plus de 100 arrestations dans une opération anti-pédophilie

L'opération anti-pédophilie a mobilisé plus de 1100 agents,... (Photo Bruno Kelly, REUTERS)

Agrandir

L'opération anti-pédophilie a mobilisé plus de 1100 agents, qui ont réalisé des perquisitions dans 24 États du Brésil.

Photo Bruno Kelly, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
RIO DE JANEIRO

La police brésilienne a démantelé vendredi un vaste réseau de pédophilie sur internet et arrêté 104 personnes, lors de l'«une des plus importantes opérations au monde» menée avec les autorités américaines, a annoncé le ministère de la Justice.

L'opération a mobilisé plus de 1100 agents, qui ont réalisé des perquisitions dans 24 des 26 États du Brésil, ainsi que dans le District Fédéral, où se trouve la capitale Brasilia.

«Les suspects ont été arrêtés en flagrant délit, du contenu pornographique à caractère pédophile ayant été saisi sur leurs ordinateurs ou téléphones mobiles», a expliqué à l'AFP un porte-parole du ministère de la Justice, soulignant que l'opération était en cours et que d'autres arrestations pourraient avoir lieu.

«Les accusés publiaient des contenus de pornographie infantile sur internet. Dans certains cas, les personnes détenues étaient elles-mêmes responsables de la production des images», a précisé le ministère dans un communiqué.

Ce grand coup de filet a été réalisé à l'issue d'une enquête de six mois, en collaboration avec l'ambassade des États-Unis et le service américain de l'immigration et des douanes (ICE).

L'enquête a permis «d'identifier plus de 151 000 fichiers comportant du contenu pédophile échangé en ligne par les suspects», a précisé le ministère.

Le ministre de la Justice Torquato Jardim a expliqué lors d'une conférence de presse à Rio de Janeiro que des images avaient été retrouvées dans le «dark web», la partie «cachée» d'internet, non-trouvable avec les moteurs de recherche classiques.

«Il s'agit de la plus profonde des couches de la toile et la plus dangereuse, où l'on retrouve, par exemple, les traces du blanchiment d'argent du crime organisé», a-t-il expliqué.

L'opération a été baptisée «Luz na Infância» (Lumière pour l'enfance, en portugais), en référence au fait que «les criminels agissent à l'ombre du réseau informatique».




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer