Source ID:; App Source:

Chili: indignation autour du chandail d'un club de soccer

Le flocage du nouveau maillot de la saison... (Photo AFP)

Agrandir

Le flocage du nouveau maillot de la saison 2014 du club, qui joue depuis près d'un siècle sous les couleurs du drapeau palestinien - blanc, vert et rouge - a remplacé le numéro «1» par la carte de la Palestine d'avant 1948.

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
SANTIAGO DU CHILI

Le club chilien du Deportivo Palestino, seule équipe au monde aux couleurs du drapeau palestinien, continuera à porter son nouveau maillot arborant la carte de la Palestine d'avant 1948 malgré l'indignation de la communauté juive du Chili.

«Après une réunion avec notre direction, nous avons décidé que nous continuerons à jouer avec le maillot dans la mesure où nous n'avons reçu aucune communication de l'ANFP (Fédération chilienne de football) ou de la Fifa», a indiqué jeudi à l'AFP un responsable du club sous couvert d'anonymat.

«Nous sommes un club de sport et nous nous conformons aux avis de ces deux institutions», a-t-il ajouté.

Le flocage du nouveau maillot de la saison 2014 du club, qui joue depuis près d'un siècle sous les couleurs du drapeau palestinien - blanc, vert et rouge - a remplacé le numéro «1» par la carte de la Palestine d'avant 1948.

Cette carte, qui inclut l'actuel État d'Israël sans délimiter ses frontières, a indigné l'influente communauté juive du Chili.

«Nous exigerons que les numéros soient retirés», a déclaré jeudi son président, Gerardo Gorodischer, au quotidien El Mercurio.

«Que va-t-il se passer vendredi avec les partisans juifs?», lors du match où le CD Palestino affrontera l'Université du Chili, s'est interrogé M. Gorodischer, qualifiant ces nouveaux maillots de «manque de respect de la part du club».

La Fédération chilienne de football du Chili a confirmé avoir reçu une lettre de la communauté juive, «exprimant son malaise et lui demandant d'en faire part au club palestinien». Cependant, la fédération a expliqué que pour sanctionner le club, il est nécessaire qu'une autre formation du championnat le dénonce, ce qui ne s'est pas encore produit.

«Nous pourrions appliquer une sanction s'il y avait une faute flagrante, par exemple s'ils avaient écrit «Palestine libre», sur le maillot, mais cette carte a déjà été utilisée plusieurs fois», a indiqué à l'AFP le porte-parole de la fédération Hector Olave.

«C'est un symbole de notre histoire et de notre culture», a expliqué pour sa part à l'AFP Mauricio Abu-Ghosh, président de la Fédération palestinienne du Chili. «Cette carte, nous l'avons toujours eue, nous la portons toujours accrochée autour du cou», a-t-il ajouté.

«C'est comme le falafel, les feuilles de vigne ou le dabke (danse palestinienne typique)», a-t-il insisté.

Le CD Palestino est un petit club de première division fondé en 1920 et qui a remporté deux titres, en 1955 et 1978. L'équipe représente l'importante communauté palestinienne au Chili, une des plus importantes au monde en dehors des pays arabes.

Simplement appelés initialement «Turcs» par les Chiliens, en raison des passeports émis par l'Empire ottoman lors de leur migration au début du XXe siècle, les descendants de Palestiniens totalisent aujourd'hui quelque 350 000 personnes au Chili. La principale vague d'émigrants, en majorité chrétiens, date des années 1900.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer