Source ID:; App Source:

Au Mexique, les assassinats ont reculé de 20% en six mois

Un gardien de prison tué par des trafiquants... (Photo d'archives Reuters)

Agrandir

Un gardien de prison tué par des trafiquants de drogue alors qu'il faisait ses courses dans un supermarché, à Monterrey, en 2011.

Photo d'archives Reuters

Agence France-Presse
Mexico

Le gouvernement mexicain prévoit une baisse des homicides liés au crime organisé de 20% au cours des six premiers mois du mandat du président Enrique Peña Nieto par rapport aux six mois précédents, a indiqué vendredi le ministre mexicain de l'Intérieur, Miguel Angel Osorio Chong.

«Nous nous approchons d'une réduction de 20% des morts liés la violence du crime organisé. Nous allons conclure ainsi le mois de mai», a affirmé Chong lors d'un entretien avec des journalistes de la presse étrangère.

Cette diminution signifie qu'il y aura eu 2000 morts de moins pendant la période allant de décembre à mai, a souligné celui qui est en charge de la coordination de la lutte contre les groupes criminels au sein du gouvernement.

Le 11 mai, le ministère de l'Intérieur avait communiqué un bilan de 5296 homicides de ce type entre décembre et avril, ce qui représentait une baisse de 18% par rapport aux cinq derniers mois du mandat de six ans du président Felipe Calderon, qui s'est achevé le 1er décembre.

M. Osorio Chong a critiqué les méthodes du gouvernement précédent. Selon lui, pendant le gouvernement de Calderon (2006-2012) ont été arrêtées «presque 150 000 personnes pour leur rapport avec le crime organisé ou pour un délit. De celles-ci seules 3000 sont aujourd'hui l'objet d'une procédure judiciaire ou purgent une peine», a dit le ministre.

Osorio Chong a attribué cette situation au manque de coordination qui prévalait entre les différents corps militaires ou policiers avec les autorités judiciaires pour recouper les preuves.

Le gouvernement de Peña Nieto a annoncé son intention de changer la stratégie de combat frontal avec les narcotrafiquants pratiquée par l'ex-président Calderon et qui a abouti à la mort de quelque 70 000 personnes en six ans. Il a donné la priorité à la réduction de la violence, à la prévention et à la coordination entre tous les niveaux de gouvernement.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer