Le Conseil électoral provisoire a dévoilé, mercredi, que 14% des procès-verbaux constatant les résultats du deuxième tour des élections législatives et présidentielle en Haïti du 20 mars sont frauduleux.

Publié le 30 mars 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

Concernant le seul scrutin présidentiel, quelque 1 518 procès-verbaux envoyés par les différents centres de vote ont été «jugés visiblement frauduleux» et mis à l'écart, en attendant une décision du tribunal électoral à leur sujet, a indiqué un responsable du CEP, Widmack Matador, lors d'une conférence de presse à Port-au-Prince.

Interrogé pour savoir si le taux de fraude pouvait remettre en question le 2e tour des élections, il n'a pas répondu.

Le CEP avait annoncé mardi le report au 4 avril des résultats provisoires du second tour pour cause de «fraudes et d'irrégularités». Dans le calendrier électoral, la publication des résultats préliminaires était prévue pour le 31 mars et les résultats définitifs pour le 16 avril.

Le premier tour de la présidentielle, le 28 novembre, avait été entaché par des violences et des irrégularités. Le second tour opposait le 20 mars le chanteur populaire Michel Martelly, 50 ans, à l'ancienne Première dame Mirlande Manigat, 70 ans.