La poursuite criminelle avait été abandonnée, après que le juge eut mis sa crédibilité en doute. Dominique Strauss Khan et la femme de chambre qui l'accusait de l'avoir contrainte à lui faire une fellation dans sa suite du Sofitel new-yorkais s'étaient ensuite entendus, l'ex-patron du FMI lui concédant une compensation financière pour éviter un procès au civil.

Publié le 2 févr. 2015
LA PRESSE

Avec l'argent (montant non dévoilé), la jeune mère de famille s'est ouvert un restaurant, dans lequel elle sert une cuisine typiquement américaine et des plats originaires d'Afrique de l'Ouest, essayant «de mener sa vie comme n'importe quel New-Yorkais».

À lire sur lefigaro.fr