Le président zimbabwéen, Emmerson Mnangagwa, a créé mardi une agence spatiale nationale destinée à devenir un « outil de la modernisation et de l'industrialisation du pays », à trois semaines des prochaines élections générales.

Publié le 10 juill. 2018
AGENCE FRANCE-PRESSE

« Notre nouvelle trajectoire économique doit reposer sur une exploitation judicieuse de nos ressources naturelles et une industrialisation fondée sur les matières premières », a déclaré M. Mnangagwa, citant notamment l'agriculture.

La future agence aura pour mission de déployer des satellites d'observation de la Terre et de navigation destinés à améliorer les performances agricoles, l'exploration minière et la surveillance sanitaire ou faunique, a-t-il détaillé.

Le nouvel homme fort du Zimbabwe a succédé en novembre à Robert Mugabe, qui a démissionné sous la contrainte de l'armée et de son parti après 37 ans de pouvoir.

M. Mnangagwa a promis de relancer l'économie du pays, sortie exsangue du règne de son prédécesseur.

Il part largement favori de l'élection présidentielle du 30 juillet, face à une opposition affaiblie et déchirée par la mort, en février, de son chef historique Morgan Tsvangirai.