Source ID:; App Source:

Somalie: les pirates déplorent la prise manquée d'un paquebot italien

Le Melody... (Photo: AFP)

Agrandir

Le Melody

Photo: AFP

Dossiers >

Les pirates somaliens

International

Les pirates somaliens

Dossier sur les actes de piraterie près de la Somalie »

Sur le même thème

Agence France-Presse
Mogadiscio

Le chef d'un groupe de pirates somaliens à l'origine de l'attaque déjouée d'un bateau de croisière italien et de ses 991 vacanciers a regretté lundi l'opportunité manquée de marquer une nouvelle page de l'histoire de la piraterie somalienne.

Le Melody et ses quelque 1500 passagers (dont 536 membres d'équipage) ont été attaqués samedi mais des gardes armés israéliens à bord ont pu déjouer l'attaque, notamment en ouvrant le feu sur les pirates.

«Malheureusement, pour des raisons techniques, nous n'avons pu saisir le bateau», a déploré le chef du groupe des pirates, Mohamed Muse, dans un entretien téléphonique avec l'AFP depuis son repaire de Eyl, un village côtier à 800 km au nord de Mogadiscio.

«Nous savions que la capture d'un si gros bateau aurait représenté une nouvelle étape de la piraterie au large des côtes somaliennes mais malheureusement, ils ont utilisé des bonnes tactiques et nous n'avons pu monter à bord», a-t-il ajouté.

«Ce n'était pas la première fois que nous attaquions ce genre de bateaux et nous étions très près de le capturer. Nous l'avons vraiment arrosé de balles», a-t-il dit.

Le Melody n'a subi que des dégâts légers: trous dans la coque, vitres brisées et un canot de sauvetage touché.

«Le bateau était très imposant et il n'y avait qu'une dizaine de pirates impliqués dans l'attaque. Nous avons finalement abandonné après 30 minutes», a-t-il précisé.

Au total, 16 navires et plus de 250 marins sont actuellement aux mains des pirates somaliens en attendant l'issue de négociations pour le versement de rançons.

Les pirates somaliens, qui naviguent sur les routes commerciales de l'océan Indien et du golfe d'Aden, ont pris en otage une cinquantaine de bateaux en 2008. La communauté internationale a réagi en dépêchant une vingtaine de bâtiments de guerre pour patrouiller la zone.

nur/jmm/fal/mc/dla




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer