(Paris) La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1 750 780 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles samedi à 6 h.

Agence France-Presse

Plus de 79 758 000 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 50 405 700 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Sur la journée de vendredi, 8389 nouveaux décès et 485 359 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.  

Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 1414 nouveaux morts, le Mexique (665) et le Royaume-Uni (570).  

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 330 279 décès pour 18 761 363 cas recensés, selon le comptage de l’Université Johns Hopkins. Au moins 6 298 082 personnes y ont été déclarées guéries.  

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 190 488 morts et 7 448 560 cas, l’Inde avec 147 343 morts (10 169 118 cas), le Mexique avec 121 837 morts (1 372 243 cas), et l’Italie avec 71 359 morts (2 028 354 cas).  

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 165 décès pour 100 000 habitants, suivie par la Slovénie (121), la Bosnie (119), l’Italie (118) et la Macédoine du Nord (115).  

L’Europe totalisait samedi à 6 h 543 993 décès pour 25 183 892 cas, l’Amérique latine et les Caraïbes 495 436 décès (15 085 477 cas), les États-Unis et le Canada 344 999 décès (19 295 507 cas), l’Asie 214 966 décès (13 660 777 cas), le Moyen-Orient 88 512 décès (3 875 731 cas), l’Afrique 61 930 décès (2 625 723 cas), et l’Océanie 944 décès (30 898 cas).  

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24 h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.