(Paris) La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 774 832 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 7 h.

Agence France-Presse

Plus de 21 936 820 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l’épidémie, dont au moins 13 623 700 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Sur la journée de lundi, 4233 nouveaux décès et 220 645 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l’Inde avec 876 nouveaux morts, le Brésil (684) et les États-Unis (434).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 170 497 décès pour 5 438 325 cas recensés, selon le comptage de l’Université Johns Hopkins. Au moins 1 865 580 personnes ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 108 536 morts pour 3 359 570 cas, le Mexique avec 57 023 morts (525 733 cas), l’Inde avec 51 797 morts (2 702 742 cas), et le Royaume-Uni avec 41 369 morts (319 197 cas).

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 86 décès pour 100 000 habitants, suivie par le Pérou (80), l’Espagne (61), le Royaume-Uni (61), et l’Italie (59).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 84 871 cas (22 nouveaux entre lundi et mardi), dont 4634 décès (0 nouveau), et 79 642 guérisons.

L’Amérique latine et les Caraïbes totalisaient, mardi à 7 h, 243 470 décès pour 6 225 679 cas, l’Europe 210 978 décès (3 562 495 cas), les États-Unis et le Canada 179 562 décès (5 560 567 cas), l’Asie 81 738 décès (4 080 157 cas), le Moyen-Orient 32 723 décès (1 352 244 cas), l’Afrique 25 890 décès (1 129 613 cas), et l’Océanie 471 décès (26 072 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24 h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.

Le point sur la pandémie

Masques en entreprise en France

Le port du masque sera « systématisé » dans les entreprises françaises d’ici à la fin août, y compris dans les espaces ouverts, a annoncé le gouvernement, rejoignant les appels récents émis par plusieurs infectiologues.

Le protocole actuel impose le masque en entreprise en France uniquement quand la distanciation d’un mètre n’est pas respectée.

La Corée du Sud renforce les contrôles

La Corée du Sud, qui avait jusqu’ici réussi à juguler l’épidémie grâce aux tests et au traçage des contacts des personnes infectées, interdit les grands rassemblements et ordonne la fermeture des boîtes de nuit, des musées ainsi que de certains restaurants à Séoul et dans sa région en raison d’une hausse des cas de coronavirus.

Monténégro : report de la rentrée scolaire

Le Monténégro dont les écoles sont fermées depuis le 16 mars a décidé de reporter d’un mois, au 1er octobre, la rentrée scolaire en raison d’une « situation épidémiologique incertaine ».

Un vaccin « prometteur »

L’Australie s’est assurée d’obtenir un vaccin « prometteur » grâce à un accord passé avec le groupe pharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca qui est en plein développement de produit. L’Australie fabriquera le vaccin et l’injectera gratuitement à sa population, assure son premier ministre.

L’Iran prévoit de son côté d’acheter le premier vaccin mis au point par la Russie contre le coronavirus, sous réserve de l’approbation de l’OMS.

Et un vaccin chinois sera bientôt testé au Pakistan et en Arabie saoudite pour sa troisième phase d’essais cliniques (sur un grand échantillon d’humains). Développé par le laboratoire chinois CanSinoBio et l’Institut chinois de biotechnologie de Pékin, il a déjà été testé en Chine, en Russie, au Chili et en Argentine.

Marks and Spencer supprime 7000 emplois

Marks and Spencer va supprimer 7000 emplois dans les trois prochains mois en raison de l’impact du coronavirus et d’une baisse de fréquentation des magasins. Le groupe britannique emploie plus de 80 000 personnes dans le monde.

1er match de Ligue 1 reporté

Les trois cas suspects de COVID-19 au sein de l’équipe de l’Olympique de Marseille ont été confirmés, a annoncé le club sur Twitter mardi matin, ce qui porte à 4 le nombre de cas au sein de l’OM et a entraîné le report à la mi-septembre du match d’ouverture de Ligue 1 entre Marseille et Saint-Étienne prévu vendredi.