Le New York Times fait état dans cet article des tensions entre le Fatah et le Hamas, les deux principaux groupes palestiniens, à la suite de la publication d'un câble diplomatique américain de 2007 obtenu par WikiLeaks qui cite une déclaration du chef du Shin Bet, l'agence de sécurité intérieure israélienne, selon laquelle les forces du Fatah ont demandé à Israël d'attaquer le Hamas à Gaza et l'Autorité palestinienne a partagé des informations avec Israël.

Richard Hétu

Dans une déclaration, le Fatah a démenti ces allégations, les imputant à un complot du Shin Bet pour affaiblir l'Autorié palestinienne. Le Hamas a déclaré de son côté que le câble prouve que l'Autorité palestienne demeure une force collaboratrice de l'occupation israélienne.

On trouve ici, par ailleurs, un article du Los Angeles Times expliquant le soulagement des responsables israéliens concernant les fuites de WikiLeaks, qui ne semblent comporter aucune information compromettante concernant le gouvernement de l'État hébreu.