Tiré d'une dépêche de l'agence Reuters :

Publié le 5 déc. 2017
Richard Hétu

Le procureur américain Robert Mueller a demandé à Deutsche Bank de lui fournir des données sur des comptes bancaires détenus par Donald Trump et sa famille, a-t-on appris mardi de source proche du dossier.

La plus grande banque allemande a reçu une citation à comparaître de Robert Mueller il y a quelques semaines à propos de certaines transactions, a-t-on ajouté, confirmant une information révélée par le quotidien Handelsblatt.

Deutsche Bank, qui a prêté à l'organisation Trump des centaines de millions de dollars pour des projets immobiliers, a déclaré ne jamais faire de commentaire sur ses clients.

Que peut signifier une telle démarche de la part du procureur spécial chargé d'enquêter sur une possible collusion entre l'équipe de campagne de Donald Trump et le Kremlin? Robert Mueller tente peut-être de vérifier si le président est financièrement redevable à des Russes ou s'il a participé à des transactions illicites et susceptibles de le compromettre par l'entremise de la Deutsche Bank avec des Russes.

La Deutsche Bank est la seule institution financière à avoir acceptà de prêter des sommes importantes à Donald Trump depuis les années 1990.

Adam Schiff, le démocrate le plus haut placé au sein de la commission du Renseignement de la Chambre des représentants, a qualifié la démarche de Robert Mueller de «développement très important» si elle est confirmée. «Si la Russie a blanchi de l'argent par le biais de l'organisation Trump, ce serait beaucoup plus compromettant que toute vidéo salace qui pourrait être utilisée comme levier contre Donald Trump, ses associés et sa famille», a-t-il affirmé dans un communiqué.