Source ID:582264; App Source:cedromItem

L'OTAN en trois temps

La chute du mur de Berlin, en 1989.... (PHOTO FABRIZIO BENSCH, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

La chute du mur de Berlin, en 1989.

PHOTO FABRIZIO BENSCH, ARCHIVES REUTERS

Les chefs des 28 pays membres de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) se rencontrent aujourd'hui et demain à Newport, au pays de Galles. La réunion sera monopolisée par le conflit en Ukraine. Le spectre de la menace russe replonge l'organisation dans le passé, à l'époque où elle était principalement une réponse au Pacte de Varsovie. Immense différence, cependant: 11 des pays qui étaient jadis derrière le rideau de fer font maintenant partie de l'OTAN. On s'attend à ce que le principe fondateur - «une attaque contre un est une attaque contre tous» - soit remis au goût du jour avec la création d'une force d'intervention rapide. Voici trois choses à savoir sur l'OTAN. - Laura-Julie Perreault

Membres

Fondée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et à l'aube de la guerre froide, l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord a rassemblé à l'origine 12 pays, dont le Canada, les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne. L'alliance politique et militaire a vite amené dans son giron la Grèce et la Turquie (1952), ainsi que l'Allemagne de l'Ouest (1955). Après la chute du mur de Berlin, plusieurs anciens pays de l'Est ont frappé à la porte de l'organisation, qui a commencé à leur ouvrir les bras à partir de 1999, en prenant soin de ne pas effaroucher la Russie. L'organisation a aussi des dizaines de pays partenaires avec lesquels elle collabore sur des questions précises. L'Ukraine est de ceux-là.

Vue sur le Parlement de l'OTAN, à Bruxelles,... (PHOTO YVES LOGGHE, ARCHIVES AP) - image 2.0

Agrandir

Vue sur le Parlement de l'OTAN, à Bruxelles, en Belgique. 

PHOTO YVES LOGGHE, ARCHIVES AP

Consensus

L'OTAN, qui dispose d'un Parlement, prend des décisions au consensus, ce qui rend son fonctionnement particulièrement lourd. Une fois que les membres se sont entendus sur une mission, chacun décide des ressources militaires à déployer et assume les coûts liés. L'organisation, située à Bruxelles, a aussi un budget de fonctionnement commun de quelque 3 milliards, dont les États-Unis payent la part du lion (700 millions). Selon le site du ministère canadien de la Défense, le Canada a versé annuellement entre 150 millions et 200 millions de 2005 à 2011.

Un soldat américain des Forces de l'OTAN en... (PHOTO NOORULLAH SHIRZADA, ARCHIVES AFP) - image 3.0

Agrandir

Un soldat américain des Forces de l'OTAN en Afghanistan.

PHOTO NOORULLAH SHIRZADA, ARCHIVES AFP

Déploiements

Même si l'OTAN a été créée pendant la guerre froide, l'organisation a surtout été active depuis la fin de ce conflit. En 1995, l'alliance a lancé sa première mission en ex-Yougoslavie. Aujourd'hui, ses troupes sont toujours présentes au Kosovo. Sa plus longue mission est celle qu'elle termine en Afghanistan, après plus de 11 ans. La plus contestée de ses interventions a été celle en Libye en 2011, qui a mené à la chute du régime de Mouammar Kadhafi. Actuellement, l'OTAN a l'oeil sur la frontière turco-syrienne, où elle a déployé des missiles Patriot. Elle assure une surveillance aérienne dans les États baltes et en Slovénie, ainsi qu'une patrouille navale de la Méditerranée et du golfe d'Aden.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer