La simple évocation du gâteau aux fruits peut provoquer le dégoût... ou l'hilarité. Or, si ce dessert traditionnel s'est fait beaucoup d'ennemis au cours des dernières décennies, c'est surtout parce que sa fabrication s'est éloignée de la tradition, justement, à mesure que l'industrie a remplacé noix et fruits de qualité par des succédanés bas de gamme. Le gâteau aux fruits mérite mieux. Nous le savons, nous en avons préparé.

Violaine Ballivy
Violaine Ballivy LA PRESSE

Voici la recette de Toque & Tablier.

Conseils

Pour un gâteau au goût d'alcool plus prononcé, on peut faire macérer la veille les noix et les fruits séchés dans 30 ml de cidre de glace.

L'utilisation de cidre de glace, moins alcoolisé que le rhum ou le brandy, limite la conservation du gâteau à quelques mois. Si vous souhaitez garder vos gâteaux un an ou plus, utilisez un alcool plus fort, comme une eau de vie.

Les gâteaux aux fruits doivent être badigeonnés d'alcool toutes les deux semaines pendant au moins deux mois. Par la suite, on pourra ne répéter l'opération qu'une fois par mois. Au moment de l'offrir, ou lorsqu'il est entamé, le gâteau doit être emballé soigneusement dans plusieurs couches de pellicule plastique. Il pourra alors être conservé au réfrigérateur, ou dans une chambre froide, dans une boîte de métal.

Friable, le gâteau aux fruits se tranchera beaucoup plus facilement s'il a été refroidi au moins 30 minutes au réfrigérateur. Les tranches ne devraient pas faire plus d'un demi à un centimètre d'épaisseur. On peut alors les faire légèrement griller au four et les servir avec un plateau de fromages, ou les servir avec le thé en fin de repas.

Ingrédients

200g de bleuets séchés du Québec

175g de raisins secs Sultana

175g de raisins secs Thompson

250g de canneberges séchées du Québec

100g de dattes hachées

35g de zeste d'orange confit

150g de noix de Grenoble hachées

125g de beurre

100g de sucre d'érable granulé du Québec

4 oeufs moyens

150g de farine

3/4 de c. à thé de muscade moulue

1/4 de c. à thé de gingembre moulu

2 c. à soupe de cidre de glace du Québec

3 c. à soupe de confiture de sureau du Québec (ou de confiture de bleuets)

* Les ingrédients doivent être à température ambiante

PHOTO NINON PEDNAULT, LA PRESSE

Préparation

1. Tapisser 3 moules à pain (14 cm x 8 cm x 6 cm) de papier sulfurisé (ou papier parchemin). Comme la préparation est très sucrée, beurrer généreusement le papier pour faciliter le démoulage.

2. Mélanger les fruits et les noix dans un grand bol.

3. Battre le beurre et le sucre d'érable granulé ensemble, puis ajouter les oeufs un à la fois en faisant mousser la préparation, puis ajouter le cidre de glace, bien mélanger.

4. Combiner les épices à la farine.

5. Ajouter la farine épicée aux noix et fruits séchés. Mélanger en défaisant les amas de fruits et de noix.

6. Incorporer l'appareil liquide, mélanger, puis ajouter la confiture de sureau en mélangeant soigneusement.

7. Remplir les moules aux trois quarts en compactant bien la préparation.

8. Cuire à 275°F pendant 1h15.

9. Laisser refroidir 10 minutes et démouler.

10. Lorsque les gâteaux sont entièrement refroidis, les envelopper d'étamine bien imbibée de cidre de glace. Conserver au réfrigérateur dans un contenant de plastique hermétique. Imbiber de nouveau l'étamine de cidre de glace toutes les deux semaines pendant deux mois au minimum avant de déguster.

PHOTO NINON PEDNAULT, LA PRESSE

PHOTO NINON PEDNAULT, LA PRESSE