AGENCE FRANCE-PRESSE

Les négociations informelles entre producteurs et scénaristes de télévision et cinéma américains ont enregistré une «percée» ce week-end, laissant entrevoir une sortie de crise à la longue grève qui paralyse Hollywood, a rapporté samedi le quotidien Variety.
   
Après trois mois de grève et un mois et demi sans se parler, le syndicat des producteurs (AMPTP) et celui des scénaristes (WGA) avaient entamé il y a dix jours des discussions informelles.
   
Or, indique Variety sur son site Internet, «les pourparlers entre la WGA et de hauts responsables de studios (de cinéma et de télévision) vendredi et samedi ont été suffisament productifs pour générer un optimisme prudent sur le fait qu'un règlement (...) pourrait bientôt être à portée de main».
   
Des versions préliminaires d'un accord définitif circulent même entre les avocats des deux parties, selon Variety, qui ne cite pas de source mais est généralement très bien informé sur les coulisses de Hollywood.
   
L'AMPTP et la WGA n'ont pas communiqué officiellement sur la question samedi. Les deux syndicats avaient indiqué lors de leur reprise de contact qu'ils observeraient le silence vis-à-vis des médias tant que les discussions ne seraient pas terminées.
   
En grève depuis le 5 novembre, les scénaristes réclament une revalorisation des droits d'auteur pour tenir compte de l'exploitation des contenus sur de nouveaux supports, comme Internet et les baladeurs numériques. L'AMPTP assure que ces médias ne sont pas encore rentables.
   
Ce conflit a torpillé les Golden Globes du 13 janvier, remplacés par une terne conférence de presse, et posé la question de la tenue des Oscars, le 24 février. Des dizaines de feuilletons et de films ont vu leurs tournages gelés.