(Los Angeles) Le syndicat qui représente les acteurs hollywoodiens a demandé jeudi à ses membres de ne pas travailler sur le prochain thriller pandémique Songbird, affirmant que les cinéastes n’ont pas été transparents au sujet des mesures de sécurité mises en place et n’ont pas signé les accords adéquats pour le film, qui fait partie des premiers en production depuis le confinement lié à la pandémie de COVID-19.

La Presse canadienne

Les acteurs auraient jusqu’ici répété à distance pour le film, produit par Michael Bay et réalisé par Adam Mason.

La fiche de préproduction du film sur le site IMDbPro.com indique qu’il met notamment en vedette Demi Moore, Peter Stormare et Craig Robinson. Sa description va comme suit : « Dans un monde post-pandémique, un virus encore plus grave continue de muter. »

Mais la Screen Actors Guild-American Federation of Television and Radio Actors (SAG-AFTRA) a rendu une ordonnance demandant à ses membres de ne pas travailler sur le film, déclarant que la société de production « n’avait pas conclu le processus de signature », et que travailler sur le film pourrait entraîner des sanctions disciplinaires.

« Les producteurs n’ont pas été transparents sur leurs protocoles de sécurité et c’est quelque chose que nous prenons évidemment très au sérieux, a déclaré un porte-parole de la SAG-AFTRA dans un communiqué. De plus, comme indiqué dans l’ordonnance, les producteurs n’ont pas encore signé notre accord. Nous n’avons pas d’autre commentaire. »

Le film fait partie des premiers à tenter de reprendre la production après la longue fermeture des plateaux. Le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a donné le feu vert à la reprise des tournages dans l’État depuis le 12 juin, à condition que des restrictions strictes pour éviter la propagation du coronavirus soient mises en place.

Des messages demandant des commentaires des sociétés de production du film et des représentants de Michael Bay et d’Adam Mason sont demeurés jusqu’ici sans réponse.

L’une des sociétés, Invisible Narrative, a déclaré à « Deadline » : « Nous travaillons activement à résoudre ce problème de paperasse avec la guilde. »