Transports Canada a finalement détaillé sur son site internet les détails du rappel concernant le remplacement de batteries de Hyundai Kona électriques en raison de risques de courts-circuits.

Charles René Charles René
La Presse

D’après la fiche publiée par l’agence fédérale, 3556 véhicules sont concernés par cette campagne de rappel qui englobe également certains exemplaires de la compacte Ioniq en version électrique (année-modèle 2020). Pour ce qui est du Kona, ce sont les modèles 2019 et 2020 qui sont rappelés par le constructeur.

PHOTO FOURNIE PAR HYUNDAI

La Hyundai Ioniq électrique

On précise que l’exercice se fera « par étapes ». Ainsi, les propriétaires seront avisés par la poste de communiquer avec leur concessionnaire pour prendre un premier rendez-vous afin de programmer une limite moindre de recharge. Certains propriétaires pourront le faire eux-mêmes s’ils le veulent par l’entremise de leur système multimédia.

Dans l’attente de la disponibilité de la batterie de remplacement, le constructeur conseille aux propriétaires de garer leur véhicule à l’extérieur et à une certaine distance de bâtiments et d’autres véhicules.

Rappelons qu’en juillet 2019, un Hyundai Kona électrique stationné dans le garage d’une résidence du nord-est de Montréal avait explosé, causant des dommages importants.

Plus de 75 000 Kona sont rappelés par Hyundai, une campagne qui coûtera au constructeur pas moins de 900 millions US. Les batteries en cause ont été fournies par LG Energy.