Si l'on se fie à certaines publications britanniques, dont le magazine Autocar, le constructeur anglais Aston Martin prépare son «avenir» avec une série de projets relativement sérieux, et ce, malgré les déboires financiers de son principal investisseur, Dar Investment. Ce dernier s'est mis sous la loi de la protection des faillites du Koweït en promettant de redresser la situation et de payer ses créanciers. Il compte y parvenir avec de nouveaux produits au cours des quelques années à venir.

Éric Descarries, collaboration spéciale LA PRESSE

Par conséquent, Aston Martin, dont l'offre comporte quatre véhicules pour le moment (Vantage, DB9, DBS et Rapide), prévoit l'arrivée de six nouveaux modèles d'ici à 2016. Évidemment, le premier de ceux-ci sera le supercar One-77, qui devrait être lancé au cours de l'année à seulement 77 unités. Cette auto représentera le nec plus ultra de la marque, alors que le deuxième produit, qui sera lancé par Aston Martin en 2011, sera la minuscule Cygnet, une microvoiture basée sur la Toyota iQ. Celle-ci permettra au constructeur de respecter les exigences européennes d'économie de carburant et de restrictions polluantes qui lui seront imposées dès 2012.

 

C'est autour de 2013 que nous devrions voir le successeur de l'actuelle DB9. Selon Autocar, le véhicule porte actuellement le nom de Project VH500. Le nouveau modèle affichera certaines similarités avec le modèle courant, mais plusieurs éléments en seront améliorés, il y aura notamment plus de puissance de la part de l'actuel V12, qui sera moins polluant. Il est aussi question du remplacement de la DBS de haute performance peu de temps après. En 2014, Aston Martin devrait revoir sa Vantage. Malgré le manque de détails concernant cette auto, on peut quand même s'attendre à plus de puissance, une tenue de route encore améliorée et un poids diminué.

 

C'est en 2014 ou 2015 qu'Aston Martin devrait nous dévoiler un tout nouveau véhicule ressuscitant le légendaire nom de Lagonda. Il est question ici d'un VUS de grand luxe reposant sur une plateforme de Mercedes-Benz. La camionnette sera alors destinée aux marchés russe et chinois, là où les tout-terrains avec garde au sol élevée sont plus recherchés que les voitures sport. Incidemment, ce nouveau Lagonda ne ressemblera pas à l'étude de style Lagonda de 2009 qui n'a pas soulevé l'enthousiasme espéré lors de son dévoilement.

 

Enfin, Aston Martin lancera un successeur à sa toute récente berline Rapide en 2016. Étant donné que la Rapide repose sur une architecture tirée des DB9 et des Vantage et que celles-ci seront redessinées, une nouvelle Rapide devra alors être créée. De plus, la construction de cette auto passera des usines Magna-Steyr autrichiennes aux usines britanniques d'Aston Martin à Gaydon.