Kia Canada a fait son entrée sur le marché canadien en 1999. À cette époque la gamme se résumait à deux véhicules - Sephia et Sportage.

Publié le 30 janv. 2008
Sylvie Rainville, Collaboration Spéciale LA PRESSE

Cependant, le constructeur a rapidement gravi les échelons pour rivaliser avec les autres fabricants bien établis au pays. Mais l'ascension est loin d'être terminée. En 2009, la gamme coréenne sera des plus complètes avec un éventail de 12 modèles nouveaux ou rajeunis.

 

Les deux prochaines années s'annoncent très chargées pour la compagnie, confie Annie Laliberté, directrice régionale adjointe chez Kia Canada. Deux nouveaux véhicules et plusieurs remaniements majeurs sont prévus en 2008 et 2009.

Le Kia Borrego 2009, présenté aux salons de l'auto de Montréal et Detroit arrivera en premier. Il s'agit d'un utilitaire sport plein format à sept passagers reposant sur un châssis traditionnel.

 

Ce véhicule introduit le premier moteur V8 du constructeur, mais il sera aussi disponible en version de base avec le V6 de 3,8 L qui équipe le Sorento. Il posera ses roues dans les salles d'exposition des concessionnaires en juin prochain et sera offert en trois versions: V63,8 L LX, V63,8 L EX-Luxe et V84,6 L Ex-Luxe. Le modèle de base sera offert sous les 40 000$ tandis que le haut de gamme à moteur V8 sera vendu au prix de 46 995$.

«Le Kia Borrego 2009 s'adresse aux consommateurs qui recherchent un véhicule robuste et spacieux avec une bonne capacité de remorquage - 7500 lb avec le V8 de 4,6 L et 5000 lb avec le V6 de 3,8 L - à un prix abordable pour ce segment, mais sans compromis sur le confort et les commodités», explique Mme Laliberté. «Le Borrego bénéficiera de la plus haute capacité de remorquage dans le segment des intermédiaires et sera parmi les leaders en capacité de remorquage dans le segment du VUS «large» (troisième position).»

Certains diront que le constructeur nage à contre-courant, considérant la popularité à la baisse des gros utilitaires sport, de la fluctuation des prix de l'essence et de la question environnementale. À cela, Mme Laliberté réplique: «L'introduction du Borrego complétera notre gamme de camions et permettra à Kia de couvrir la majeure partie du marché du VUS.

 

Dans l'ensemble, les ventes dans l'Ouest canadien ont le plus haut pourcentage de ventes VUS (42%), l'Ontario suivant de près (41%) excluant les ventes de notre modèle Sorento. Ce dernier est un des meilleurs vendeurs (26%) versus la compétition dans la province du Québec, raison pour laquelle nous prévoyons un franc succès de ventes du Borrego dans notre région.»

D'ailleurs avec l'ajout du Kia Soul, présenté en version conceptuelle à Montréal, aux Sportage, Sorento et Borrego, Kia aura un éventail complet d'utilitaires sport - du sous-compact au plein format. Le Soul, qui repose sur les bases de la sous-compacte Rio et partage de nombreuses composantes avec la voiture a déjà reçu le feu vert pour la production.

«Le modèle de production est attendu pour janvier, mais nous travaillons très fort pour l'obtenir avant.» «Nous visons une clientèle jeune avec ce design audacieux, mais aussi les consommateurs en quête d'un petit VUS urbain fonctionnel, économique en carburant avec une sélection de moteurs à 4 cylindres frugaux (1.6 L et 2,0 L) et à un prix des plus compétitifs - environ 20 000$», ajoute Mme Laliberté.

Les années 2008 et 2009 seront aussi marquées par le remaniement majeur des modèles du constructeur. «Le Sportage sera redessiné au milieu de 2008 et la Rio suivra à l'automne. Et en 2009, ce sera au tour des Sorento, Amanti, Magentis, Sedona et Spectra. Cette dernière verra une métamorphose totale. Nous souhaitons un véhicule similaire en design à son équivalent européen compact, la Ceed, offerte sur ce marché en versions berline et familiale cinq portes», conclut Mme Laliberté.