Actuellement en tournée en Australie, le rockeur Bruce Springsteen s'en est pris au président américain Donald Trump.

Mario Cloutier LA PRESSE

Il a dénoncé le décret visant les ressortissants de pays musulmans en rappelant au chef du gouvernement que «l'Amérique est une terre d'immigrants», selon le magazine Rolling Stone.

Il a qualifié les mesures présidentielles d'«antidémocratiques» et d'«antiaméricaines».

Durant cette tournée australienne, Springsteen avait déclaré que la Marche des femmes de la semaine dernière représentait le «début de la résistance américaine».