Inculpé de fraude fiscale grave, de corruption de fonctionnaire et de blanchiment, le metteur en scène belge Franco Dragone lorgne des actionnaires étrangers pour sortir sa société de sa «crise de croissance».

Publié le 25 avr. 2016
Luc Boulanger

Les Productions du Dragon ont introduit hier une demande de procédure de redressement judiciaire pour ouvrir son capital à ceux-ci. 

Celui qui a signé plusieurs spectacles du Cirque du Soleil a par ailleurs brisé le silence mercredi sur la polémique autour du scandale des Panama Papers.

Dragone a diffusé sur YouTube une vidéo où il affirme n'avoir jamais fraudé, récuse toutes les accusations qui pèsent sur lui et entonne même une chansonnette!

Source: RTBF