André Arthur congédié de BLVD 102.1

Cinq jours après avoir rebaptisé la rue Saint-Jean de Québec en « boulevard... (Photo archives Le Soleil)

Agrandir

Photo archives Le Soleil

Cinq jours après avoir rebaptisé la rue Saint-Jean de Québec en « boulevard sida », l'animateur André Arthur a été congédié lundi par les gestionnaires de la radio BLVD 102,1 de la Vieille Capitale, où il animait l'émission du midi.

« Leclerc communication annonce qu'elle a mis fin au contrat de l'animateur André Arthur. La décision est effective immédiatement. Aucun commentaire ne sera fait par l'entreprise », a écrit sur Twitter, à 15 h 14, Denis Langlois, journaliste et directeur de l'information de la station.

Le lien internet « Arthur le midi - BLVD » conduisant à la page web de l'émission a aussi été immédiatement débranché.

Mercredi dernier, l'animateur a soulevé un tollé lorsqu'il a raconté être allé manger un spaghetti au restaurant Le Veau d'Or, sis à l'intersection des rues Saint-Jean et Saint-Augustin. « C'est sur le boulevard sida au coeur du quartier gai, juste entre La Drague et Le Ballon rouge », a insisté l'animateur pour situer l'établissement.

Le cabaret-club La Drague et le bar (maintenant fermé) Le Ballon rouge sont deux établissements de rencontre de la communauté LGBT de Québec.

La semaine dernière, les propos de M. Arthur ont soulevé l'indignation de cette communauté. Dans une déclaration au Journal de Québec, le directeur général de L'Alliance Arc-en-ciel, Louis-Filip Tremblay, a qualifié les propos de l'animateur d'« homophobes », puisque ce dernier a associé sida et gais dans la même phrase.

L'animatrice Sophie Durocher, qui a aussi une émission à BLVD, avait vertement dénoncé les paroles de son collègue, affirmant qu'il ternissait l'image de la radio de la capitale.

Lundi, dans une entrevue à Radio-Canada, M. Arthur a dit ne pas regretter ses paroles et affirmé qu'il utilisait cette expression depuis 20 ans.

« Rappelez-vous quand la crise du sida est arrivée à Québec et que, dans le quartier gai, les gens mouraient sans pouvoir aller à l'hôpital parce que les hôpitaux de Québec refusaient de les soigner. À un moment donné, c'est devenu une façon de dédramatiser la chose », a-t-il dit à la société d'État.

MESSAGE CLAIR

Lundi, L'Alliance Arc-en-ciel s'est réjouie de la décision prise par Leclerc Communication. Sur Twitter, ses dirigeants ont écrit : « Nous félicitons BLVD 102,1 et Leclerc Communication Inc. pour cette décision qui porte un message clair contre... »

Puis, sous ces points de suspension, on voit une photo de l'animateur de 74 ans, lunettes au bout du nez et noeud papillon au cou.

Joint par La Presse, Louis-Filip Tremblay a fait remarquer que BLVD ne donnait pas de raisons précises au congédiement. « Mais en soi, c'est en raison des propos homophobes de M. Arthur, la réaction a été rapide et nous la saluons », a-t-il dit. M. Tremblay ajoute que de façon générale, les relations se passent bien avec la communauté LGBT de Québec.

Écoutez l'extrait de la déclaration d'André Arthur




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer