Les employés de Radio-Canada se sont absentés du travail deux fois plus souvent que les travailleurs du secteur privé et significativement plus que leurs collègues du public en 2010-2011, selon un rapport obtenu par la Loi d'accès à l'information.

Mis à jour le 8 sept. 2012
Philippe Teisceira-Lessard LA PRESSE

Destiné au conseil d'administration de la société d'État, le document montre que les employés de la société d'État ne se présentent pas au travail en moyenne 16,5 jours par année, en plus des vacances prévues.

Les absences sont plus fréquentes à Radio-Canada (17,5 jours) qu'à la CBC (15,7 jours). Selon les données de Statistique Canada, citées dans le document, les employés du privé s'absentent seulement 8,9 jours par année en moyenne, contre 12,6 du côté du secteur public.

«CBC/Radio-Canada a mis en oeuvre un certain nombre d'initiatives au cours des dernières années pour diminuer l'absentéisme, a assuré le relationniste Angus McKinnon dans un courriel. Les mesures s'avèrent fructueuses. Nos taux ont diminué, passant de plus de 16 jours en moyenne par année par employé en 2010 à 15 jours en 2012.» Ces absences ont coûté plus de 17 millions à Radio-Canada en 2010-2011, toujours selon le document.

- Avec la collaboration de William Leclerc