Avez-vous déjà regardé Zieuter.TV, Le tapis rose de Catherine ou Fabrique-moi un conte? Ce sont toutes des émissions offertes exclusivement sur le web et qui sont en nomination au prochain gala des prix Gémeaux.

Nathalie Collard LA PRESSE

Cette année, cette prestigieuse liste reflète davantage la réalité québécoise: la webtélé a le vent dans les voiles. En effet, on compte pas moins de 67 productions en lice dans la grande catégorie internet et nouveaux médias. Depuis l'an dernier, on a ajouté quatre nouveaux prix, ce qui porte le total à neuf. Et il y en aura sans doute de nouveaux l'an prochain. Il fallait que ce dynamisme se reflète à la cérémonie des prix Gémeaux.

Considérée par certains comme une voie de garage en attendant de pouvoir jouer dans la cour des grands, la webtélé est bien plus que cela. C'est un formidable laboratoire, un lieu d'expérimentation qui a déjà ses succès (pensons à En audition avec Simon ou Le tapis rose de Catherine). Il ne faut pas voir ces productions comme les parents pauvres de la «vraie télévision», mais plutôt comme un genre en soi qui continuera à progresser et à innover.

Et c'est sans compter les habitudes d'écoute télévisuelle qui changent lentement mais sûrement: pensons au succès grandissant de TOU.TV, une plateforme où on peut regarder des émissions de télé traditionnelles ainsi que de la webtélé. Autre preuve de cette transformation des moeurs télévisuelles: le lancement cette semaine de la nouvelle plateforme de TV5 qui permettra de voir et revoir des émissions présentées sur TV5 mais qui offrira également des contenus web exclusifs.

Au cours des derniers mois, au fil des entrevues et des discussions avec les gens qui travaillent dans le milieu des médias électroniques traditionnels, plusieurs se sont désolés du fait que la télévision québécoise était devenue frileuse, qu'elle manquait d'audace, de créativité. Ils n'ont pas tort.

Comprenons-nous bien, il se produit des émissions de grande qualité au Québec, comme l'ont prouvé les nombreuses récompenses récoltées au Banff World Media Festival la semaine dernière.

Il manque toutefois un peu de piquant. On prend peu de risques, on mise sur les valeurs sûres, celles qui vont assurer des cotes d'écoute de plusieurs centaines de milliers de téléspectateurs.

Dans le milieu de la télé, lorsqu'on veut donner un exemple d'innovation, on parle encore du coup de barre qu'avait donné Mario Clément à son arrivée à Télé-Québec. Or, cela fait plus de 10 ans. Depuis quelques mois, on cite V, qui a beaucoup expérimenté l'an dernier. Une audace qui s'explique en partie du fait que la station n'avait rien à perdre, elle repartait à zéro. V demeure toutefois l'exception qui confirme la règle. Le paysage télévisuel demeure, en général, plutôt pépère.

D'où l'intérêt d'aller voir du côté de la webtélé pour découvrir des concepts originaux, une fraîcheur et une audace qu'on trouve de moins en moins dans les grands réseaux.

La webtélé, la planche de salut de l'innovation télévisuelle? Moi, j'y crois.

Zieuter.tv

Letapisrosedecatherine.com

Tou.tv

TV5video.ca

Huffington Post pour boomers

C'est Rita Wilson, actrice, productrice et femme de l'acteur Tom Hanks, qui dirigera le nouveau projet de Huffington Post, baptisé Huff Post/40. Ce nouveau site, qui doit voir le jour en août prochain, s'adressera à la génération des baby-boomers. «L'idée qu'il faille ralentir à partir de 40 ans m'est complètement étrangère», a expliqué Mme Wilson qui a l'intention de refléter «le dynamisme et l'énergie des boomers qui [l']entourent». Ce n'est pas la première incursion de Mme Wilson dans l'univers des médias puisqu'elle signait à l'occasion une chronique dans le magazine féminin Harper's Bazaar en plus de signer des textes dans le magazine O d'Oprah Winfrey. Huffington Post vient de lancer une version canadienne (un site qui manque cruellement de signatures prestigieuses) et s'apprête à lancer une version britannique sous peu. Rappelons qu'Arianna Huffington sera de passage à Montréal le 15 septembre prochain à l'invitation d'Infopresse.

Cette rubrique médias est la dernière de la saison. Elle sera de retour à l'automne. D'ici là, bon été!