Source ID:364341; App Source:cedromItem

Les «exilés» maliens à Nuits d'Afrique

Foule au Festival au désert, en 2008.... (Photo: archives La Presse)

Agrandir

Foule au Festival au désert, en 2008.

Photo: archives La Presse

La caravane des «exilés» du Festival au désert passera par Montréal à l'occasion du festival international Nuits d'Afrique. Tartit, Imharhan et Mamadou Kelly, tous originaires de la région de Tombouctou, seront les ambassadeurs de paix du Mali, aux prises avec des groupes armés islamistes.

«On voulait rendre hommage au Mali, à sa vitalité culturelle et musicale, explique Frédéric Kervadec, programmateur du festival Nuits d'Afrique. Cette Caravane pour la paix était l'exemple parfait.»

L'idée de rendre hommage au Mali et aux musiques du désert est «l'un des axes» de la programmation qui sera dévoilée le 22 mai.

La Caravane pour la paix a été mise sur pied par le Festival au désert, généralement tenu près de Tombouctou, comme un geste de résistance politique et culturelle contre la montée de l'extrémisme.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer