Source ID:396282; App Source:cedromItem

Un gala d'humour neuf pour Jean-François Mercier

Marc Boilard assure la mise en scène du... (Photo: David Boily, La Presse)

Agrandir

Marc Boilard assure la mise en scène du gala Juste pour rire animé par Jean-François Mercier.

Photo: David Boily, La Presse

Les galas Juste pour rire ont cette année pour thème général «les obsessions des Québécois». Jean-François Mercier a hérité de celui sur l'argent. Mis en scène par Marc Boilard, ce gala «très contemporain» accueillera, demain, les humoristes Les Denis Drolet, Cathy Gauthier, Pierre Hébert, Neev, Martin Petit, Dominic Paquet, Phil Roy et Mike Ward. Tous devront composer avec ce thème qu'on espère lucratif.

«Tous les numéros parlent de cash!» Marc Boilard est catégorique. Tous les humoristes du gala qu'il met en scène (une première pour lui) ont dû créer un numéro spécifiquement pour ce spectacle. On va donc parler de pauvreté, d'avidité, de corruption, de gestion financière et gouvernementale et même de la commission Charbonneau...

«C'est un thème très porteur, dit Marc Boilard, animateur à CKOI à Québec. On aura même la présentation par Les Denis Drolet d'un projet d'affaires dans un contexte que tout le monde connaît. Je n'en dis pas plus. Ce sera un gala très stand-up, car c'est le style de Jean-François [Mercier]. Ce ne sera pas un gala de variétés, mais, au début, on va essayer de battre un record Guinness. Je peux juste te dire que ça implique beaucoup de filles.»

Miser sur le rire

Le gala comportera deux sketchs créés sur mesure avec les auteurs Simon Cohen et Julien Tapp. «Je n'en reviens pas de voir combien ils sont capables d'améliorer les textes des humoristes, dit Marc Boilard. On ne s'est pas demandé si ce gala allait être beau, mais seulement s'il allait être drôle. C'est la seule chose qui a compté dans la préparation. Est-ce que l'intro fait rire? Est-ce que la fin fait rire? Tout a été choisi en fonction de ça.»

Si le début risque d'être spectaculaire, la fin du gala devrait l'être tout autant puisque Marc Boilard a voulu casser le style du stand-up avec une finale collective. «Tu vas voir, c'est vraiment trippant et génial, dit-il, sibyllin. C'est un gala pour jeunes qui va montrer que l'humour est toujours en train d'évoluer au Québec. C'est un gala d'humour neuf.»

Face-à-face Boilard-Mercier sur l'argent

Nous avons posé les mêmes questions sur le thème de l'argent à Marc Boilard et à Jean-François Mercier, qui ont répondu chacun de leur côté, sans se consulter:

Marc Boilard

1. Selon toi, l'argent a-t-il une odeur et, si oui, laquelle? L'argent heureux n'a pas d'histoire. Ni vilaine odeur.

2. Si tu voulais corrompre Jean-François avec de l'argent, comment t'y prendrais-tu? En lui faisant miroiter de sauver de l'impôt. Il n'a peur d'aucun juge ni d'aucun huissier, mais il est terrorisé par le ministre des Finances.

3. Si tu devais échanger quelque chose qui t'appartient contre de l'argent, ce serait quoi? Combien me donnes-tu pour mon T-shirt du Hooters?

4. Si tu devais investir de l'argent en humour, sur quel (quelle) humoriste investirais-tu? L'idée est d'acheter quand les actions sont encore abordables. Ce serait une fille; elles ont une ouverture en humour comme jamais. Je dirais Korine Côté.

5. Dans une circonstance de pari, est-ce que tu miserais beaucoup d'argent sur la carrière de Jean-François? Non. Je miserais mais peu. Pas à cause de ses revenus, que je prévois à la baisse, mais à cause de ses dépenses sans fond. Il va bientôt être corrompu et devoir accepter d'animer un quiz. BREAKING NEWS: c'est déjà fait!

6. Est-ce que Gilbert Rozon te paie assez pour ce que tu fais en ce moment à Juste pour rire? Oui. C'est ma première mise en scène. Les ressources à ma disposition sont impressionnantes, donc c'est plus important que la paie... pour le moment.

7. Tu facturerais combien si tu étais escorte à Laval? Je ne peux pas entrer dans des souliers à talons hauts blancs, donc je ne peux pratiquer dans cette région.

8. Si tu devenais soudainement milliardaire, quelle est la première chose que tu ferais? Me rappeler comment c'était quand j'étais juste millionnaire.

9. Artistiquement parlant, si tu n'avais aucune limite financière, quel projet lancerais-tu? Ma propre station de radio et j'achèterais des actions dans un festival d'humour.

10. Y a-t-il quelque chose qui n'est pas achetable? «Everybody's got a price.» - Le philosophe et lutteur «Million dollar man» Ted DiBiase.

Jean-François Mercier

1. Selon toi, l'argent a-t-il une odeur et si oui, laquelle? L'argent n'a pas d'odeur en tant que tel, mais il émet clairement des phéromones sexuelles particulièrement puissantes. Certaines femmes y sont d'ailleurs très sensibles.

2. Si tu voulais corrompre Marc avec de l'argent, comment t'y prendrais-tu? Pour corrompre Marc, il faudrait qu'il ne soit pas déjà corrompu. Être corrompu, c'était la qualité de base que je recherchais pour faire la mise en scène du gala «L'argent».

3. Si tu devais échanger quelque chose qui t'appartient contre de l'argent, qu'échangerais-tu? Je vendrais mon sens du rythme 10 cennes. Depuis le temps qu'on me dit qu'il ne vaut pas 5 cennes, si je le vends 10 cennes, je fais une bonne affaire. Sinon, je pourrais échanger ma calvitie contre de l'argent. Je la laisserais aller pour pas cher.

4. Si tu devais investir de l'argent en humour, sur quel (quelle) humoriste investirais-tu? Phil Roy. Le jeune a un talent fou et une assez bonne tête pour ne pas aller le gaspiller en faisant toutes sortes de conneries. J'achèterais du Phil Roy là, tandis qu'il ne coûte pas cher, et je le revendrais plus tard, quand il aura pris de la valeur.

5. Dans une circonstance de pari, est-ce que tu miserais beaucoup d'argent sur la carrière de Marc? Marc va toujours être là, car sa carrière est basée sur l'intelligence de son propos. Souvent, il fait le cave pour amuser ou pour faire passer ses points artistiquement, mais il ne l'est pas. Alors, oui, je miserais dessus et je mise dessus présentement.

6. Est-ce que Gilbert Rozon te paie assez pour ce que tu fais en ce moment à Juste pour rire? Tout à fait. Sinon je ne le ferais pas... même qu'il me paye trop, mais, si personne ne l'écrit sur Twitter, probablement qu'il ne s'en apercevra pas.

7. Tu facturerais combien si tu étais escorte à Laval? J'irais selon le marché, alors je ne pourrais pas facturer trop cher. Je miserais plus sur le volume pour me faire une paye... et une mise en plis.

8. Si tu devenais soudainement milliardaire, quelle est la première chose que tu ferais? Malheureusement, l'être humain étant ce qu'il est, si je devenais milliardaire, avant de sauver le monde ou faire quoi que ce soit d'autre, il faudrait que j'engage une équipe de sécurité pour nous protéger, mes proches et moi, contre un éventuel kidnapping.

9. Artistiquement parlant, si tu n'avais aucune limite financière, quel projet tu lancerais? Je ferais un festival de jazz où on ne jouerait que du jazz. Regarde, on s'en fout de perdre de l'argent, on a un budget illimité!

10. Y a-t-il quelque chose qui n'est pas achetable? L'amour du public, ça ne s'achète pas, mais si tu as assez d'argent, qu'est-ce que tu en as à foutre de l'amour du public! LOL!

Gala de Jean-François Mercier - L'argent, demain, à 18h30 et 21h30, à la salle Wilfrid-Pelletier.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer