Jean-Marc Parent a livré un autre de ses shows marathons, samedi soir à la salle Wilfrid-Pelletier, dans le cadre du Festival Juste pour rire: une chevauchée de près de cinq heures de blagues et d'anecdotes entrecoupées d'intermèdes rock joués par le Mercedes Band.

Éric Clément LA PRESSE

Les spectateurs ont ovationné Jean-Marc Parent en partant. Conquis d'avance. L'humoriste a débuté par une tirade sur le vieillissement et ceux qui essaient de se rajeunir avec du botox ou des chirurgies dentaires.

Il a raconté la greffe dentaire qu'il a subie sans avoir la bouche gelée (aïe aïe) et qui lui a coûté... 4200 $. En plus pour rien: une heure plus tard, son greffon tout neuf restait collé à une chips! Bye! Bonjour la dépense...

JMP a ensuite fait rire la salle avec ses phobies de voyages en avion. Puis, avec son ami d'enfance Widemir Normil, il a imité les parents de celui-ci, avec l'accent haïtien bien sûr. Un moment drôle et cute qui s'est terminé par une pensée pour le peuple haïtien et par une chanson: Kiss, façon Tom Jones. Une bête de scène, le copain de JMP...

Deuxième invité, Laurent Paquin a fait le tour de nos sens. La vue: «Ma chère, je vais te présenter un de mes chums, il est parfait pour toi, il est aveugle!»

L'odeur: «Sans odorat, Trois-Rivières serait une ville fantastique!» Oups. La voix: «Un sourd-muet peut-il avoir un accent en language de signes? Au Saguenay, comment le sourd-muet dit 'la-la'?!» Puis, le Girly Show, un quatuor de filles humoristes (Nadine Massie, Mélanie Dubreuil, Korine Côté et Isabelle Ménard), a joué à «Je n'ai jamais...», prétexte à des révélations sur leurs aventures amoureuses tout en vidant verre de vin sur verre de vin. Rigolo mais manquait un peu de punch.

JMP s'est ensuite moqué du prompteur puis un technicien a changé la tonalité de son micro, si bien que JMP avait la voix aiguë ou hyper grave. La salle était pliée en deux.

JMP a fait ensuite venir Gilbert Rozon sur scène. Le président-fondateur de Juste pour rire a glissé à la foule que «c'est lui (JMP) qui devrait se présenter comme maire!» Ça faisait presque trois heures que le show avait débuté quand Ben & Jarrod sont arrivés, mais pas avec une vache comme l'an dernier. Déguisés en moniteurs de camp de vacances, ils sont allés chercher un petit cochon à l'issue de leur sketch au cours duquel Guillaume, l'ex-gars d'Occupation double, a été «délicatement» maquillé à grands coups de rouleau de peinture verte! Crâne compris.

JMP a ensuite longtemps jasé avec un spectateur de 79 ans en pleine forme, faisant attention à sa santé, mangeant notamment des biscuits soda! «J'sais pas comment vous faites! Jamais un petit Big Mac?», a dit JMP, disant comment sa cuisine l'appelle tout le temps...

«J'ai hâte d'avoir votre âge et de voir un petit jeune de 48 ans me dire "moi, je mange des biscuits soda!"» Le monsieur et sa conjointe sont ensuite montés sur scène et ont dansé sur Hotel California, des Eagles, avant d'être salués par la salle.

Quand La Presse a dû quitter la salle, après quatre heures et demie de show, le gros rock avait envahi les lieux, notamment avec la chanteuse Nadya. Pagliaro venait d'entrer sur scène...

Juste pour rire - L'Événement JMP à la salle Wilfrid-Pelletier - Samedi et dimanche, 19h.