Lila Downs : Un spectacle de la Mexicaine Lila Downs est un événement en soi. Cette étourdissante danseuse à la voix capable de toutes les audaces a conquis le Club Soda au 30e Festival de jazz et elle devrait en faire tout autant au Métropolis où on l'attend à 22h. Au programme: son plus récent album, Pecados y milagros (Péchés et miracles), dont les 14 chansons sont autant de portraits tantôt sombres, tantôt réjouissants mais toujours vibrants, de son pays.   Métropolis. À 22 h.

LA PRESSE

Boogat : Envie de danser en plein air sur des airs latino-urbains de cumbia revisitée et de dancehall? Vous avez rendez-vous demain soir avec le DJ et rappeur Boogat, alias Daniel Russo Garrido, qui a collaboré notamment avec DJ Poirier et le Roberto López Projet. Une bonne façon de profiter des vacances ou d'oublier que c'est lundi le lendemain.

Scène Bell. À 22h. Gratuit.

Ian Kelly : Le chanteur de Morin Heights a entrepris l'an dernier une tournée qui culmine par deux performances sur la place des Festivals. Accompagné de ses quatre musiciens, Kelly puisera dans ses trois albums dont le récent, et très réussi, Diamonds & Plastic. Nous fera-t-il sa version de White Wedding de Billy Idol?

Place des festivals. À 21 h et 23 h. Gratuit.

Céu : Céu était la nouvelle sensation brésilienne quand on l'a découverte au même Club Soda lors du Festival de jazz de 2006. La belle de São Paulo revient nous présenter son troisième album, Caravana Sereia Bloom, un disque de haute tenue aux relents de psychédélisme tropical.

Club Soda. À 22h.